TĂ©moignage de Matthieu Dornic : quand on veut, on peut [Nextformation]
formation Technicien Assistant Informatique formation Gestionnaire de Paie formation Concepteur Développeur Informatique formation Comptable Gestionnaire formation Technicien supérieur en réseaux informatiques et télécommunications formation Pack bureautique formation Développeur de Logiciels formation Infographiste Multimédia formation Formateur professionnel pour adultes formation Assistant(e) de direction (bilingue) formation Infographiste Multimédia 3D formation Monteur Graphiste Vidéo formation Secrétaire Assistant(e) formation Infographiste Metteur en Page formation Assistant(e) Ressources Humaines formation Technicien Informatique formation Gestionnaire de Paie formation Concepteur Développeur Web formation Comptabilité formation Technicien supérieur en réseaux informatiques et télécommunications formation Pack bureautique formation Développeur Web formation Webdesigner formation Formateur adultes formation Assistante de direction formation Infographiste 3D formation Monteur Vidéo formation Secrétaire Assistante formation Assistante RH
Reconversion et évolution professionnelle - Nextformation
satisfaction des participants Nextformation est adhérent FFP Nextformation est certifié OPQF

TĂ©moignage de Matthieu Dornic : quand on veut, on peut


Questions à Matthieu Dornic, ancien Infographiste Multimédia 3D

Matthieu Dornic, diplômé de la formation Infographiste Multimédia 3D, a répondu à nos questions après son intervention dans nos locaux pour présenter des opportunités à nos candidats en formation. L'occasion pour lui de revenir sur son parcours de formation et son expérience. Aujourd'hui salarié dans l'une des entreprises les plus innovantes sur le marché français, il modélise et conçoit des objets et figurines en 3 dimensions qui sont ensuite imprimés.

Bonjour Matthieu, quel était votre parcours avant d'intégrer la formation Infographiste Multimédia 3D ?

A la base j'ai fait une école de design d'objet et j'ai un cursus dans la publicité qui m'a amené à beaucoup dessiner - avantage dont j'ai su tirer profit dans l'utilisation de ZBrush -. Je travaillais dans le milieu de l'infographie en tant que graphiste 2D spécialisé dans le print. Par conscience professionnelle je me suis auto-formé dans le multimédia et le web en créant quelques sites web pour mettre à jour mes compétences, mais c'était plus par plaisir que par nécessité. Plus globalement je dirais que j'ai un profil pluridisciplinaire.

Mon arrivée chez Nextformation fait suite à un licenciement économique, j'ai jugé ce moment opportun pour me réorienter dans la 3D.

Comment qualifieriez-vous le marché du travail au niveau de la 3D ?

Dans la 3D il y a 2 clans qui ont du mal à communiquer : les techniciens et les graphistes. Mais petit à petit, au fil des années cette frontière s'estompe grâce aux professionnels qui ont choisi de développer leur compétence dans le domaine artistique ou technique.

Aujourd'hui je dirais que le monde du travail recherche des professionnels ayant cette double casquette.

Vous avez la chance de travailler dans l'impression 3D, un secteur qui s'en sort mieux et est en plein essor, pouvez-vous nous en dire plus ?

L'impression 3D ouvre de nouvelles voies. Aux USA le business est déjà bien développé, par contre en Europe je pense qu'il va y avoir un gros boom, car tout reste à faire. C'est un marché exponentiel. En France ce n'est pas encore très connu, c'est le moment de se faire une place.

Suite à votre formation d'Infographiste Multimédia 3D, quels sont les 3 conseils que vous donneriez aux candidats actuel et futurs ?

Conseil 1 : Ma philosophie c'est quand on veut, on peut. Pour la petite histoire, j'ai fait le choix de quitter la Bretagne et de m'installer sur Paris pour suivre ma formation.
Il faut savoir que les temps de formation sont courts, 9 mois ça peut paraître long mais au final c'est très rapide. D'autant plus que la formation diplômante d'Infographiste Multimédia 3D nous initie aussi à d'autres compétences : création de site web, d'affiche, d'animation, etc. Il faut être ultra motivé et le rester jusqu'au bout, s'investir et travailler même en dehors des heures de formation.

Conseil n°2 : J'encourage tout le monde à mettre à jour ses connaissances sur l'actualité de la 3D et développer son sens et sa culture artistique tout autant que la technique. Ça veut dire s'intéresser à tous les univers pour répondre aux besoins car la réalité des projets est que les clients ont des attentes très diverses. Par exemple j'ai dû travailler sur des costumes de princesse, ce n'est pas mon univers préféré mais une bonne culture artistique permet une meilleure appréhension des créations.
On peut avoir la plus belle technique mais sans composition graphique, elle n'a aucun intérêt.

Conseil n°3 : Pour tous ceux qui ont envie de mettre un pied dans l'impression 3D, travaillez votre approche technique ; elle est plus liée à celle du jeu-vidéo que celle de l'architecture même si les professionnels s'y intéressent énormément. Il n'y a pas de logiciels spécifiques, Blender permet déjà de s'initier gratuitement, sinon 3DS Max et Maya suffisent mais Zbrush est vraiment le logiciel qui grappille des parts de marché.

Actualités, événements, formations, soyez les premiers informés en nous suivant sur les réseaux sociaux